L’empowerment, un outil de management

Jocelyne Chabert est membre du Groupe Langage à la CGT. Dans un roman (L’entreprise Bananière éditions travail réel, 2004) , écrit alors qu’elle était déléguée du personnel et membre du CHSCT, elle relate sous forme de fiction le quotidien bien réel d’une syndicaliste au sein d’une multinationale américaine. Dans son journal, la militante consigne les techniques de manipulation des salariés en vigueur dans l’entreprise.

“[…] Il existe une autre méthode encore plus perverse, « l’empowerment ». Cette technique consiste à faire croire aux salariés qu’ils ont le pouvoir….(C’est l’objectif recherché lorsque l’on vous invite à l’hôpital à participer à un groupe de travail…)

Lisez   » L’empowerment ou le pouvoir d’agir muselé  » en cliquant ici  c’est une petite lecture d’une page (extrait de la NVO d’octobre 2018 de la tribune  » LE BAL DES MOTS DITS « )

Pour Aller plus loin vous pouvez lire  » L’entreprise Bananière éditions travail réel, 2004  »

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.