Samu-Smur :les évènements indésirables graves ne sont pas pris en compte (rapport HAS)

La Haute autorité de la santé (HAS) pointe le manque de prise en considération des évènements indésirables graves associés à des soins (EIGS) survenant dans les services d’aide médicale urgente (Samu) et les structures mobiles d’urgences et de réanimation (Smur), dans un état des lieux mis ligne mardi sur son site.

Pour consulter cet état des lieux, cliquez ici

Pensez toujours à prévenir aussi le CHSCT, car les fiches d’événements indésirables ne parviennent pas toujours auprès de cette instance !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *