Danièle Linhart : le management nous dépossède-t-il de nous-même ? (video de 1h)

C’est passionnant de bout en bout…Formidable Mme Linhart … extrêmement éclairante !

Conférence donnée lors de Rencontres de Sophie 24-26 mars 2017 « La fin du travail ? »

Il existe des éléments forts de continuité entre le taylorisme classique et le management actuel, au-delà des évolutions qui accompagnent la modernisation. La philosophie taylorienne, qui se caractérise par une recherche permanente de la réduction des coûts et délais, s’impose désormais à chaque salarié sommé individuellement d’en être le relais vigilant (c’est le lean management). Le mode de domination, qui passe encore et toujours par un déni et une disqualification des savoirs, de l’expérience et des métiers, est actuellement légitimé à travers une prise en charge sur-humanisante des salariés par des Directions des Ressources Humaines auto-décrétées « du bonheur » et de la « bienveillance ». Danièle Linhart est directrice de recherches émérite au CNRS et membre de l’équipe GTM au laboratoire CRESPPA. Sociologue, elle travaille sur les transformations de l’organisation du travail, l’idéologie managériale et le vécu des salariés tant dans le secteur privé que public. Parmi ses ouvrages : Travailler sans les autres ? (Seuil, 2009) ; Perte d’emploi perte de soi (avec B. Rist et E. Durand, Erès, 2009) ; La modernisation des entreprises (La Découverte, 2010, 3e édition).

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *