Lutte emblématique à l’hôpital privé des peupliers – Groupe Ramsay/Gds

Depuis l’ouverture des Négociations Annuelles Obligatoires le 21 mars 2018, les salarié.e.s de l’hôpital privé des Peupliers, structure emblématique du groupe RAMSAY/GDS situé dans le 13eme arrondissement de Paris, sont en lutte afin d’obtenir de leur direction des salaires et des conditions de travail décentes. Depuis de trop nombreuses années, l’établissement, sous la coupe d’une direction régulièrement renouvelée, d’absence de projet médical sérieux et d’une politique de travaux incompréhensible néglige ses salarié.e.s. La CGT, syndicat largement majoritaire dans l’établissement, entend remettre la qualité des soins et le bien-être des soignant.e.s comme seuls objectifs à atteindre, en opposition avec les positions du Groupe pour lequel seuls comptent le retour à l’équilibre financier et la rentabilité. La désorganisation des services, le manque de personnel, l’insuffisance des salaires par rapport aux établissements voisins poussent les soignant.e.s au départ, avec un taux de démission avoisinant les 80 %. Le salaire proposé au vu des conditions de travail intenables ne permet plus de recruter le personnel nécessaire à un fonctionnement normal et en sécurité pour les patient.e.s. La CGT, avant tout retour à une situation normale, demande que toutes les absences soient systématiquement remplacées et qu’une réelle politique de rattrapage salarial soit mise en place afin de recruter et fidéliser du personnel au service des patient.e.s. Faute d’une réponse significative de la direction, un durcissement et une généralisation du mouvement ne sont pas à exclure.

Imprimer cet article Télécharger cet article

2 réactions

  1. Je viens de lire votre article sur le groupe ramsay hôpital des peupliers.
    On vit la même chose à l hôpital Paul d égine à champigny sur marne .
    Mais nous syndicats inexistant s.
    Donc le personnel des urgences démissionne en masse ainsi que celui de la chirurgie ambulatoire. Pour les services d hospitalisation ils ne fonctionnent qu avec des vacataires
    On nous appele champigny mal loti ça veux tout dire

    1. Syndicat inexistant : ce sont les salariés qui font les syndicats dans leur entreprise, c’est à vous de le créer (vous serez guidé par les structures de la CGT bien entendu)…pour ce faire, nous vous proposons de vous rapprocher auprès de l’union locale CGT la plus proche de l’entreprise ou de contacter votre union départementale CGT….
      Pour trouver les structures CGT proche de chez vous : http://www.carte.cgt.fr/letest.php
      Vous pouvez aussi adhérer à la CGT dans une union locale ou départementale en attendant la création du syndicat dans votre entreprise.
      Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *